jeudi 21 août 2008

Wineglass Bay


video


Après une heure de marche dans la montagne, nous nous sommes à nouveau retrouvé seuls sur la plage de Wineglass Bay. Enfin... seuls... que dis-je ?


Ce genre de moment se passe de commentaire.

mercredi 20 août 2008

Freycinet National Park


Freycinet National Park, Wineglass Bay vu d'en haut.




En suivant la côte Est de la Tasmanie vers les Sud de l'île nous arrivons au Parc National de Freycinet. Un lieu incroyable à couper le souffle.



Ma plus belle rencontre...




En arrivant sur le parking, je viens me faire saluer par un wallabie. Normallement on ne touche pas un animal sauvage, encore moins des jeunes et en aucun cas il faut les nourrir (notre nourriture les rend dépendant aux hommes ou alors leur transmette des maladies) mais là c'est lui qui est venu vers moi... et je n'avais rien à manger. Faute avouée...




Sur le chemin j'ai rencontré : des Yellow Tailed Black Cockatoo (cacatoes noir à la queue jaune)





Nous sommes déscendu sur la plage de Wineglass Bay (une bonne heure de marche, très facile à descendre un peu moins dans l'autre sens).


Wineglass Bay vu d'en bas.




Nous étions encore les seuls sur cette plage magnifique, mais en regardant autour de nous, nous n'étions pas si seuls que ça !


Une colonie de dauphins nageant dans la baie pendant des heures, moment magique.





Sur le chemin du retour, en remontant, un coucher de soleil majestueux.

samedi 16 août 2008

Le Mount William National Park

Le Blue Lake, baignade interdite.



Avant d'arriver à la pointe Nord-Est de l'île pour rejoindre le parc national, nous nous sommes arrétés au Blue Lake, un lac d'un bleu turquoise mais où il ne faut pas se baigner car il est composé de bauxite(c'était un ancien lieu de production d'aluminium).

Une fois arrivée au Mt William, nous avons été accueilli par une bande de Wallabies. A part ces quelques marsupiaux nous étions les seuls sur cette plage magnifique.

Plage de Top Camp, Mt William National Park, T. n'a pas pu s'empécher de se baigner alors que j'étais en polaire...



Un joey Wallabie !




C'est dans ce parc national, que nous avons pu observer au coucher du soleil les Forester Kangaroos, une race endémique à la Tasmanie.




mardi 12 août 2008

Devils @ Cradle

Ballade sous la pluie autour du Dove Lake dans le Cradle Mountain National Park.

Après la région des grands lacs nous sommes allés au pied de la Cradle Mountain pour faire de la randonnée, manque de bol il a fait un temps horrible, tout gris et beaucoup de pluie. Nous n'avons même pas pu apercevoir une montagne. Pour nous consoler nous avons fait le tour du Dove Lake et ensuite nous sommes allés dans un centre de reproduction des diables de Tasmanie !












Le centre de reproduction "Devils @ Cradle" est censé, avec l'aide d'autres centres, préserver l'espèce qui est en voie d'extinction notamment à cause de cette nouvelle maladie : la Devil Facial Tumour Disease (sorte de tumeur de la tête découverte en 1996). Cette tumeur aurait déjà touché la moitié de la population des diables qui finissent par mourir 6 à 8 mois après leur contamination. Nous avons aussi entendu parlé de mise en quarantaine de sujets sains afin de faire des études sur un éventuel clonage de l'espèce, ce qui serait une des seules solutions pour la survie de ces petites bêtes (Jurassic Park..?).




jeudi 7 août 2008

Cheesecake léger aux fruits d'été

Ici une version nectarines/fraises à Berlin, juillet 2008.

Avec la chaleur de ce mois de juillet, j'ai eu un peu moins envie de faire la cuisine et encore moins eu envie d'allumer un four. Cette recette fût donc idéale car elle reprends la base du cheesecake mais cette fois sans cuisson, grâce à la gélatine et en utilisant des produits un peu plus léger ainsi que des fruits frais.

Les ingrédients pour un moule à charnière de 26cm de diamètre :

125g de beurre
250 de gâteau type délichoc, petit-écolier au chocolat noir...
5 feuilles de gélatine
1 citron
1/2 sachet de bon sucre vanillé
145g de sucre
250g de mascarpone
500g de yaourt de préférence au lait entier (type yaourt à la grecque, plus épais)
200g de crème liquide (mise au congélateur 15 minutes avant de la monter en chantilly)
3 nectarines
+ quelques fraises, framboises, mûres, myrtilles...

La recette :
Recouvrez le fond du moule à charnière de papier cuisson.
Placez un petit saladier au frais (pour ne pas rater la crème chantilly).
Faites fondre le beurre à feu doux. Avec un pinceau beurrez légèrement le fond du moule.

Dans un robot de type mixeur, mixez grossièrement les biscuits. Dans un saladier, mélangez les biscuits avec le beurre fondu, les verser dans le moule et les étaler avec le dos d'une cuillère. Faites reposer 1h au frais.
Pendant ce temps, faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.
Pressez le citron.
Dans un saladier mélangez à l'aide d'un fouet (ou d'un batteur électrique, doucement) le mascarpone, les sucres, une cuillère à soupe du jus de citron et le yaourt.

Sortez le saladier du réfrigérateur et y battre la crème liquide en chantilly.
Au bain marie, faites fondre lentement la gélatine, une fois fondue y ajouter une cuillère à soupe du mélange au yaourt, puis une deuxième. Reversez le mélange gelatineux dans la crème au yaourt et bien l'incorporer à l'aide d'une spatule. Faites de même avec la chantilly sans trop la travailler.
Versez la crème dans le moule à gâteau, placez-le de nouveau au frais.

Coupez les nectarines (préalablement rincées à l'eau et séchées) en lamelle, les couvrir d'un peu de jus de citron. Passez rapidement à l'eau les baies de votre choix, les essuyer. Recouvrir le gâteau de fruits sans trop tarder avant que la gélatine ne prenne trop, et laisser reposer au frais au moins 6 heures.

Hmmm, Lecker !

mardi 5 août 2008

Le soleil vient de se lever !



Au nord de l'île, le phare de Devonport, 6h du matin.


C'est à Devonport que j'ai vu le plus beau lever de soleil de ma vie (réalisé sans retouche).




Coles beach.

vendredi 1 août 2008

Welcome to Tassie !


Être -Re

Nous sommes arrivés le 6 mai en Tasmanie (Tassie pour les intimes) pour une durée de 9 jours. Je pense que c'est ici que j'ai vécu les plus beaux moments de notre voyage, c'est une île époustouflante, j'en ai parfois eu les larmes aux yeux.

Je vais éviter de vous faire un récit long et rébarbatif jour par jour mais plutôt par fait marquant. Je ne sais pas trop par où commencer, nous sommes arrivés à Hobart, la capitale et de là nous avons loué un campervan, la solution la moins chère pour découvrir l'Australie. Nous avons commencé par prendre la route en direction de l'intérieur de l'île vers les Great Lakes.

Première nuit au bord du Lake Sorel (Interlake Dago Point)


Nuit et réveil glacial, bienvenue au look esquimau.


En route de bon matin pour les cascades de Liffey.


Après une vingtaine de minutes de marche :
impressionante chute d'eau, les Liffey Falls.