samedi 17 octobre 2009

Coralie au pays des K... Kiwis !!!

On change d'horizon, fini kangourous et koalas, bienvenue aux Kiwis (enfin il est presque quasiment impossible d'en voir en liberté donc nous n'en avons pas vu). En fait les Néos Zelandais sont appelés les kiwis, non pas le fruit (enfin peut-être un peu) mais c'est surtout à cause de l'oiseau sans ailes, emblème national du pays. Le kiwi, le fruit, ressemble légèrement à l'oiseau donc un jour on a appelé le fruit comme l'oiseau... vous me suivez ? Nous avons donc pu voir beaucoup plus de moutons !
De Melbourne nous avons volé jusqu'à Christchurch, capitale de l'île du Sud de la Nouvelle Zélande. Nous avions 14 jours alors nous avons préféré rester sur l'île du Sud pour éviter de perdre trop de temps à passer d'une île à l'autre. Nous avons loué un campervan à Christchurch, celui-ci fût beaucoup plus rudimentaire que celui que nous avions loué en Tasmanie, je me souviens de plusieurs nuits où nous nous sommes révéillés avec de la glace dans le véhicule.
Une fois notre van loué nous avons pris la route vers la Banks Peninsula, nous avons dormi sur l'air de Pique Nique de Little River (je sais que tous ces noms ne vous disent rien mais sachez que pour moi c'est super de pouvoir s'en rappeler alors je préfère les noter).
Le lendemain, nous avons fait un petit arrêt à Akaroa, où nous pouvons y voir quelques traces de colonisation française. En effet, un capitaine baleinier aurait acheter la péninsule pour une bouchées de pain aux tribus Maoris. C'est aussi dans cette péninsule qu'il est possible d'observer les plus petits dauphins au monde, les Hector's Dolphin. Nous n'en avons pas vu, ils sont en voie e disparition, ils n'en resteraient qu'une centaine près des côtes de Nouvelle-Zélande.
Les Hector's Dolphins d'Akaroa.
Banks Peninsula.
Par contre plus loin vers le sud, nous avons observer des minis Blue Penguins à Oamaru. Comme d'habitude les pingoins sont des petites bêtes très craintives, il faut donc éviter de les flasher avec l'appareil photo, de faire du bruit, de les approcher, déranger... Bon quand le pingoins devient une attraction touristique c'est beaucoup plus compliqué, les gens font n'importe quoi et ça ne m'étonne pas qu'il y ait de toujours de moins en moins de pingoins qui rejoignent les côtes.
Nuit à Kakanui Beach.

Observation des mini-pingouins bleus à Oamaru, sur la video on ne voit pas grand chose, mais nous pouvons entendre les cris des pingoins en chaleur !

video

Aucun commentaire: